CHARGEMENT
Retour en haut

Photogrammes

« Pour Ernestine »

Ainsi, la morsure des matins malsains étouffée, je plante pour elle des dahlias à perte de vue et nous offre les exhalaisons des étés secs et sucrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

(c) Ere Prod. / Filmo / Inward / Esperanza / 2019